vendredi 20 janvier 2012

The Phantom

de Simon Wincer avec Billy Zane, Kristy Swanson, Treat Williams...

Xander Drax - un nom de méchant comme on n'ose plus en faire, du même calibre que Zaroff ou Morbius et "non" ce ne semble pas être le papa ou le tonton de Hugo Drax - veut rassembler trois crânes antiques. Ils devraient lui conférer un pouvoir immense et il pourra dominer le Monde. Le Phantom est là, et il veille au grain.

J'aime bien Simon Wincer, pas parce qu'il a fait Fry Willy ou Operation Dumbo Drop, mais parce qu'il a réalisé Harlequin - un flim de fou avec un type étrange qui guérit la leucémie et coupe un doigt d'une vieille en plein repas - Quigley Down Under avec l'immense Alan Rickman (et on me dit qu'il y aurait aussi Tom Selleck dans un petit rôle) et un chef d’œuvre absolu et définitif de la série b nawak: Harley Davidson and the Marlboro Man avec Don Johnson, et Mickey Rourke.

Sauf que là... Y a dû y avoir un paquet de blé dépensé, ça c'est sûr, un bon paquet probablement, mais il y a des soucis, trop de soucis: scénario mal foutu, manque de rythme, costume du héros, fidèle mais atroce, et ... Billy Zane.

Punaise, Billy Zane. A coté de lui, Steven Seagal est prof à l'Actor Studio, et Chuck Norris nominé perpétuel aux Oscars.

C'est dommage, il y avait surement moyen de faire un truc sympa, quelque part entre Indiana Jones et un flim de Super Héros, mais là, c'est juste une naserie.

2 commentaires:

  1. T'oublies "Profion" (Dungeons and Draongs?) dans les noms de méchants.

    Il FAUT que tu vois/critiques "Crank" avec Jason Tatane. OMG...

    RépondreSupprimer
  2. Profion - dans D&D en effet, et dire que c'est Jeremy Irons qui tient le rôle - ça fait rire.

    Drax, Morbius et Zaroff inspirent le respect et la crainte ;)

    RépondreSupprimer